Santiago Martínez

To Fold

To Fold est une étude des éléments fondamentaux du médium photographique : la lumière et une surface photosensible. En pliant du papier photographique dans une chambre noire avant de l’exposer, les images qui apparaissent sont la projection de la surface elle-même. De certaine manière, elles peuvent être vues comme des autoportraits. Chaque exposition est réalisée par le flash d’un appareil photo qui capture le processus. Trois séries différentes d’images sont présentées :

No se puede doblar una hoja de papel más de siete veces / Aviones de papel / Varios fracasos.

Chaque série suit un protocole différent où la même action est répétée, mais le résultat final n’est jamais le même et ne peut être contrôlé ni reproduit.

Blanca Berlin

Santiago Martínez (Colombia)

Il est un artiste et photographe basé à Lausanne, en Suisse. Il a été introduit à la photographie pour la première fois en grandissant au sein de la communauté de BMX pour immortaliser ces moments de plaisir.

Aujourd’hui, son travail explore les caractéristiques du médium photographique lui-même. Travaillant avec différentes techniques et outils tels que des appareils photo qu’il a fabriqués lui-même, des scanners, différentes imprimantes et techniques de chambre noire, il emmène souvent les images à travers plusieurs étapes de reproduction et de transformation.

Son œuvre explore, avec une approche ludique, les processus qui conduisent à des images autonomes, utilisant les erreurs et les accidents comme moteur créatif. Ses images invitent le spectateur à réfléchir à la manière dont une image est créée plutôt qu’à ce qu’elle représente figurativement.

 
Avec le support de: