Richard Renaldi

Touching Strangers

Le travail de Richard Renaldi réunit des étrangers dans des portraits uniques, mettant en valeur les liens humains dans sa célèbre série Touching Strangers.

Touching Strangers est une série photographique captivante où le photographe invite des inconnus à interagir physiquement et à poser ensemble pour un portrait. Utilisant une caméra grand format de 8×10 pouces dans les rues de différentes villes et villages à travers les États-Unis, Renaldi sélectionne ses sujets et leur propose de poser ensemble, de manière intime, dans des postures qui sont généralement réservées aux amis proches et aux êtres chers.

Dans ce processus, Renaldi crée des relations spontanées et éphémères entre des étrangers devant l’objectif, amenant souvent les participants au-delà de leur zone de confort. Bien que ces interactions ne durent souvent que l’instant où la photo est prise, les images résultantes sont profondément émouvantes et provocantes. Elles nous invitent à réfléchir sur les possibilités de connexion humaine authentique et positive dans une société de plus en plus diverse.

Blanca Berlin

Richard Renaldi (Chicago, États-Unis.)

Après avoir obtenu son diplôme de l’Université de New York avec une licence BFA en Photographie, Renaldi a travaillé en tant que chercheur et éditeur chez Magnum Photos et Impact Visuals.

À ce moment-là, il a commencé le premier de nombreux projets à long terme, une série de portraits de rue sur Madison Avenue. Ils ont été inclus dans Strangers: The First ICP Triennial of Photography and Video au International Center of Photography, à New York (2003). Le travail de Renaldi a également été exposé au George Eastman Museum à New York et au Musée de la Ville de New York. Il est représenté par la Galerie Benrubi à New York et la Galerie Robert Morat à Berlin.

Cinq monographies de son travail ont été publiées, notamment Richard Renaldi: Figure and Ground (Aperture, 2006); Fall River Boys (Charles Lane Press, 2009); Touching Strangers (Aperture, 2014); Manhattan Sunday (Aperture, 2016); I Want Your Love (Super Labo, 2018). Il a été le bénéficiaire d’une bourse en 2015 de la John Simon Guggenheim Memorial Foundation.

En collaboration avec

Avec le support de: