Julee Pinto

Água Doce (òóré yéyé ó)

Dans son projet en cours Água doce (òóré yéyé ó), Julee Pinto explore la nature transformative du papier photographique chimique, le concevant comme un moyen de créer des totems dédiés à Òsun, la déesse des rivières et des cascades, symbole de fertilité et de prospérité.

À travers l’expérimentation dans la chambre noire, où la transformation du papier se produit par le jeu de la lumière et des éléments chimiques, rappelant l’alchimie, elle incorpore le miel comme outil dans ses chimigrammes, établissant un lien avec son utilisation dans les offrandes à la déesse. Cette exploration plonge dans l’intersection de l’expression artistique, du symbolisme et de la découverte de soi tout en construisant des symboles significatifs pour Òsun.

Blanca Berlin

Julee Pinto (Curitiba, Brésil)

Diplômée en Arts Multimédia de la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Lisbonne (2020), la pratique artistique de Julee Pinto repose sur l’expérimentation et l’exploration de matériaux et de méthodes non conventionnels, ainsi que sur une perspective de corrélation entre les notions d’art, de nature et de spiritualité.

Fortement influencée par sa vaste expérience en photographie analogique et son large intérêt pour diverses disciplines, elle crée des œuvres profondément personnelles et souvent intuitives, explorant l’utilisation de techniques traditionnelles associées à des matériaux organiques, des procédés expérimentaux et des méthodes d’impression inhabituelles.

À travers sa perspective interconnectée, Julee aborde la connexion entre le monde matériel et immatériel, remettant en question les suppositions conventionnelles sur les relations entre les humains, la nature non humaine et la transcendance, cherchant à explorer la dimension ontologique de l’existence.

Résidant à Lisbonne depuis 2017, elle expose régulièrement son travail depuis 2020.

Avec le support de: