Damian Diaconescu

Transhumance (16mm film)
Cal Garbat, S2

La transhumance est l’une des formes les plus complexes du pastoralisme, englobant dans son évolution le déplacement saisonnier et alternatif des troupeaux vers les pâturages de montagne et de plaine. Les Carpates valaques, ainsi que la vaste plaine du Danube, constituaient l’un des cadres les plus importants pour les troupeaux transhumants.
 
Le berger transhumant, peut-être le plus difficile de son espèce, est toujours en mouvement, que ce soit en été ou en hiver, à pied, dans le froid ou la chaleur, dans la neige ou sous la pluie, protégeant son troupeau des maladies, des bêtes sauvages ou des humains.
 
Il est l’enfant le plus intime des montagnes, des forêts et des sources, l’ami perpétuel des chemins sans fin ; il parcourt inlassablement les plaines ancestrales, de la montagne à la mer et retour, dans un lien éternel avec les habitants des collines et des plaines, à l’abri de son troupeau de moutons.
Blanca Berlin
Damian Diaconescu (directeur de la photographie, directeur du montage). Dès l’âge de 5 et 6 ans, il est plongé dans le monde de la photographie en dans le laboratoire de son père. Ayant accès aux photographies et aux films au cinéma de Bălceşti (Roumanie) grâce à la place de son père en tant que de chef du département cinématographique du district d’Olteţul, couvrant 30 communes et la ville de Bălceşti, siège du district.
Il a été un membre actif du club et du laboratoire de photographie de son lycée.
 
Entre 1976 et 1980, il a participé à plusieurs éditions du “Festival national des étudiants en art photographique”, remportant le titre de lauréat en 1978. Membre du club de cinéma du CFR 1979-1981. “Los sueños de Eva” (série photographique). “Argentic Testimonies” (série photographique) Timisoara 2018.
 
Damian Diaconescu développe des techniques personnelles uniques en photographie analogique :
 
“Ces nouvelles images sont étonnantes, car elles encapsulent toute l’histoire de la photographie, de l’émerveillement de ses débuts aux expérimentations et rébellions de toutes les avant-gardes…” Stefan Dorel Găină Gerendi
 
“Les images de Damian Diaconescu apparaissent et s’effacent lentement, comme dans une sorte de procession sacrée. L’originalité absolue des techniques de modelage argentique des formes, confère à ses œuvres une dimension plastique inédite, une suggestion fascinante de simplicité archaïque…” Gheorghe Şvaiţer
 

En collaboration avec 

Avec le support de: