Jean-Marc Caimi & Valentina Piccinni

Umana Natura
Cal Garbat, S3

Il existe des connexions entre toutes les formes de vie qui nous permettent de percevoir la synchronie et la diachronie entre les chemins de vie des mondes animal, humain et végétal. Il y a des lignes de temps qui, bien qu’elles suivent des cycles de durées différentes, se rejoignent dans la dimension du présent. Alors que les conséquences de plus en plus évidentes du changement climatique altèrent l’équilibre de la planète, nous voyageons vers une région encore vierge et témoignons d’une incroyable résilience naturelle. Cette recherche déclenche un court-circuit entre l’existence apparemment perpétuelle de la nature ancestrale et la transitoire des êtres humains, invitant à la réflexion sur la perception du changement, de la naissance, de la mutation et de la mort.

Caimi & Piccinni ont construit leur recherche visuelle sous forme de diptyques, pour inviter l’observateur à questionner les connexions et les contrastes entre les microcosmes qui habitent la nature, en se concentrant sur un territoire unique en Europe, l’Ombrie, connue pour sa biodiversité et ses conditions climatiques spécifiques. Une terre dure et pure qui révèle des forêts vierges et des êtres humains centenaires, où le temps semble avoir ses racines les plus profondes et où il est possible de percevoir l’équilibre original désormais rare. Où “rien ne vient de rien” et les échos des ancêtres résonnent encore.

Se concentrer sur des existences simples et documenter ces microcosmes est un instrument pour créer une prise de conscience d’une manière différente de concevoir la croissance et le développement, ouvrant la voie à la réflexion sur de nouvelles perspectives pour construire l’avenir.

Blanca Berlin

Jean-Marc Caimi (Paris, 1966) et Valentina Piccinni (Bari, 1982) collaborent depuis 2013 sur des projets de photographie documentaire et personnelle.

Ils se concentrent sur des thèmes contemporains, avec une attention particulière aux aspects humains de chaque histoire.

Leurs travaux paraissent régulièrement dans la presse et les médias du monde entier : The Guardian, Die Zeit, Financial Times, Geo, Der Spiegel, Le Monde, Libération, Vogue, Internazionale, Wired, GQ, Newsweek, The Sunday Times, etc.

Ils sont récompensés par plusieurs prix, dont le Planches Contact+Photo4Food, le Prix ISPA, le Prix Reset du Festival System, le PHmuseum Of Humanity Grant, le Prix mondial de la photographie de Sony, le Prix du livre de photographie d’Istanbul, le Gomma Grant.

Leurs œuvres ont été exposées dans toute l’Europe et en Asie dans des galeries et des festivals : Biennale Für Aktuelle Fotografie, Delhi Photo Festival, Lumix Festival, International Month of Photojournalism, Sì Fest, Phest, Voies Off et d’autres.

Ils ont publié six livres, dont “Fastidiosa” (pour Overlapse) et “En Présence De L’Absence” (pour Éditions Bessard) sont les plus récents. Auparavant, ils ont publié la trilogie sur les villes en transition, qui comprend “Güle Güle” sur Istanbul, “Forcella” centré sur Naples, et “RHOME”, finaliste de Photoespaña Best Photobook of the Year 2019. ” Güle Güle” a reçu une mention spéciale au Kassel Dummy Book Award 2019, et a été finaliste au Luma Rencontres Dummy Book Award à Arles et a sélectionné au Arles Author Book Award 2020 et Prix Nadar 2020.

caimipiccinni.com

@caimipiccinni

Avec la collaboration of Impressionart et Photo Città della Pieve

Avec le support de: