Annie Wang

The Mother as a Creator

En tant qu’artiste, la Mère est sage dans sa création. La Mère ne crée pas seulement une vie, mais aussi une matrice continue d’expériences entre la Mère et l’Enfant. La maternité est un processus à long terme rempli d’une myriade de sentiments complexes. Cette complexité ne peut pas être exprimée uniquement à travers des images sucrées de Mère et Enfant, ni par l’image de la Mère incarnée qui se sacrifie volontairement pour le bien de ses enfants.

Tous ces stéréotypes de la maternité sont pour Annie Wang un sermon ennuyeux et inévitable qui ne lui offre aucun réconfort. C’est de là que dérive la motivation originale pour cette série. À partir du premier autoportrait pris en 2001, un jour avant d’accoucher, son fils et elle prenaient une nouvelle photo ensemble devant la précédente photo de famille formelle chaque fois qu’ils avaient une expérience de vie commune. Ainsi, les différentes étapes de la vie et les apparences des deux se fondent pour former une seule couche.

Ces photos de Mère et Enfant, superposées à différentes étapes de la vie, créent un dialogue comprimé dans un espace singulier. De cette dimension émerge un enregistrement compliqué, fragmenté et diversifié de la maternité. Annie travaille sur ce projet depuis 22 ans et continuera à le faire à l’avenir, en utilisant la “mise en abyme”, une approche autobiographique pour écrire l’histoire, et un concept créatif. Espérant qu’à travers l’accumulation des années et la réapparition de sa propre maternité, elle puisse inverser le stéréotype selon lequel les mères doivent se sacrifier, et ainsi redéfinir la maternité. Elle veut démontrer que dans la même période de maternité, les rôles d’artiste et de mère peuvent se transformer d’une coexistence difficile en une fusion.

Blanca Berlin

Annie Hsiao-Ching Wang (Taipéi, Taiwan)

Elle a obtenu son doctorat en Art de l’Université de Brighton au Royaume-Uni. Son regard est intensément porté sur des thèmes liés à l’identité féminine dans sa photographie, sa peinture, son art multimédia ou son enseignement artistique. Elle est la fondatrice de l’Espace d’Art Ching Tien et est professeure assistante à l’Université Nationale Dong Hwa.

Ses œuvres d’art sont devenues virales et ont suscité de nombreux reportages et un grand intérêt à l’étranger. “Dans ces photos, Wang affirme son rôle actif dans la création d’une autre vie, reformulant la maternité comme un grand effort créatif”, dit The New Yorker. Elle a également reçu des éloges de la BBC, qui a déclaré que ses œuvres “changent et transcendent le cliché de la maternité”. Le magazine chinois Portrait a classé Annie Wang comme l’une des 25 personnes les plus influentes de 2018.

Ces dernières années, elle a exposé dans des festivals internationaux de photographie ou des expositions d’art à grande échelle comme le Festival Images Vevey en Suisse, le Festival International de Photographie en Australie, “SHERO” au Musée d’Art de Tainan à Taiwan, la Biennale de Photographie de Daegu en Corée, l’AIPAD à New York et le Paris Photo à Paris.

Présenté par :

Avec la collaboration de :

Avec le support de: