Niewybuch

“Niewybuch” offre un aperçu du monde des camps d’été militaires, un phénomène qui a connu un afflux massif en Pologne ces dernières années. En plus d’apprendre les bases militaires, les enfants et les jeunes sont endoctrinés de manière ludique à l’obéissance, l’intrépidité et le patriotisme.

Au milieu du faux sang, des exercices et de l’utilisation sans réserve des armes, la pièce soulève la question des effets émotionnels de l’éducation militaire et aborde la tension entre la quête d’aventure d’un enfant et les excès du culte militaire polonais.

Natalia Kepesz

Berlín, Allemagne

Après avoir obtenu un diplôme en études culturelles et en histoire de l’art à l’université Humboldt de Berlin, elle a étudié la photographie à l’Ostkreuzschule de Berlin.

Elle utilise la photographie comme un moyen d’expression personnelle – elle fait des photos pour elle-même, pour s’identifier aux qualités cachées de son caractère, pour mieux comprendre sa réalité et pour exprimer son interprétation du monde qui l’entoure. En photographiant, elle transforme ses propres souvenirs d’enfance. Grandir a toujours été accompagné de l’envie de découvrir autre chose.

Natalia Kepesz est lauréate du concours World Press Photo Contest 2021 Portrait Series (3e prix), lauréate du Portraits- Hellerau Photography Award 2021 (prix de la résidence) et lauréate de l’exposition du Belfast Photo Festival 2021 et de Photo Israel 2021. Elle est lauréate du prix Les Jours des Boutographies – recontres photographiques de Montpellier 2021.