Tales

Nous vivons nos vies avec nous-mêmes comme protagoniste. Pourtant, derrière une telle histoire, d’innombrables vies existent simultanément, chacune ayant son propre protagoniste. J’ai donné à chacun de mes amis un appareil photo instantané pour photographier leurs journées habituelles. En présentant ces images sous forme de planches contact séparées, j’ai considéré chaque cadre comme la métaphore d’une fenêtre éclairée. J’ai essayé de présenter le quotidien comme un collectif.

À l’heure où notre attention est portée sur notre vie quotidienne, mon objectif est de réfléchir et de repenser la possibilité d’une certaine conscience et improbabilité dans notre relation avec les autres.

Atsushi Momoi

Osaka, Japon

Le thème principal de sa photographie est de dépeindre la relation entre le moi intérieur et extérieur – en d’autres termes, de visualiser la connexion fluctuante entre sa subjectivité basée sur des couches de mémoire et le monde lui-même en tant qu’objet de reconnaissance.

En voulant montrer les différentes couches du monde qui apparaissent lorsque l’on saisit les matériaux tels qu’ils sont mélangés à sa propre mémoire, il recherche un nouveau sens de la valeur pour actualiser les perspectives des gens.