Le commun des mortels

1000 photos sauvées de l’oubli

mémoire rescapée de la fosse commune

rais d’espace-lumière

dernières traces de vies éteintes

il s’est passé là quelque chose, on ne sait quoi

accidents, cicatrices indéchiffrables

discours de spectres, apparitions d’esprits

madeleine de presque rien rongée

récits laissés pour compte non rendu

collage-reliquaire

pied-de-nez à la mort certaine

au vertige du passé et à l’éternité impossible

 

Elise Pic et Jacques Barbier

Toulouse, France

Un puzzle toujours inachevé de centaines de milliers de photographies d’amateurs présenté par Elise Pic et Jacques Barbier dans leur atelier galerie Kloug, unique lieu en France à présenter “l’autre photo”, celle dite-de famille versus la photo d’art, sans aucun artifice.

La collection, patrimoine photographique de l’ordinaire, assemble en un collage reliquaire des “presque riens”, des presque soi, des petites madeleines, des accidents sublimes, la vie mode d’emploi. Ces photographies, destinées à la fabrique du souvenir, se révèlent autres sous notre regard. Regardez, vous verrez !

Le commun des mortels : un hommage aux anonymes, photographes et photographiés