The Adventures of Guille and Belinda

C’est l’histoire, ou plutôt une partie de l’histoire, de deux jeunes cousines nommées Guille et Belinda. En 1999, alors qu’ils avaient 10 et 9 ans et vivaient dans une province rurale de Buenos Aires, leur chemin a croisé celui de la photographe Alessandra Sanguinetti. Attiré par les filles, dont l’affection évidente l’une pour l’autre est quelque peu amplifiée par leurs physiques inégaux, Sanguinetti a pris des photographies pour “cristalliser leur monde riche mais fragile et négligé”.

Cette édition du festival présente deux parties de ce projet : “Las aventuras de Guille y Belinda y el enigmático significado de sus sueños“, qui suit les cousins pendant cinq ans, de la préadolescence à l’adolescence, alors qu’ils jouent, rêvent et se défont dans l’enchantement secret de l’enfance ; et “Las aventuras de Guille y Belinda y la ilusión de un verano eterno“, dans lequel Sanguinetti photographie la vie des cousins entre 14 et 24 ans. À mi-chemin entre l’adolescence et le jeune âge adulte.

Alessandra Sanguinetti 

Nueva York, EEUU

Alessandra Sanguinetti est connue pour son travail qui explore les effets du passage du temps et les transitions de la jeunesse.

Elle a reçu de nombreux prix et bourses, dont une bourse Guggenheim, une bourse de la Fondation Hasselblad, une bourse de développement Sundance, une bourse Robert Gardner Peabody et un prix de découverte des Rencontres d’Arles. 

Ses photographies figurent dans diverses collections publiques et privées, dont le Museum of Modern Art de New York et le San Francisco Museum of Modern Art.

Parmi ses monographies figurent En el sexto día, Las aventuras de Guille y Belinda I y II, Le Gendarme Sur la Colline, Sorry, Welcome, et Some say ice. Il est membre de Magnum Photos depuis 2007.