Alusiones


Elle photographie sans savoir ce qu’elle cherche. Dans le laboratoire, elle fait des expériences, semant des erreurs dans sa solitude. Une appréciation suffit pour effectuer une manipulation transfigurant de l’original. Intervention chimique ; essentiellement plastique.
Réflexion sur la représentation et sa sémantique. Déplacement ? Glissement de significations inconscientes : l’accessoire devient l’image centrale. Déconstruction au fragmentaire qui construit son contexte de relation ou de signification. Le fragment fait-il partie d’un tout?: incertitude. Un lecteur de fragments prend plaisir à l’incomplétude : un regard peut être une vision du monde: des univers qui lui sont propres. Alejandra Pizarnik : « au-delà de toute zone interdite/il y a un miroir pour notre triste transparence ».

Leonor Benito de la Lastra

Spain

Né à Barcelone en 1962. Elle vit actuellement à Salamanque. Elle a étudié les beaux-arts à l’université de Salamanque.

Depuis lors, elle se consacre à la photographie. Créatrice et gestionnaire de l’espace « El Fotógrafo » orienté exclusivement vers la photographie : salle d’exposition, librairie spécialisée et étude de la mémoire photographique. Elle a été récompensée par le JCyL. Dernière exposition individuelle : Da2 Salamanca, 2020. Commissaire, José Gómez Isla. Sélection pour le MAGNUM PHOTOGRAPHY AWARDS, 2016. Publications : « Poéticas de interior ». Catalogue d’exposition, José Gómez Isla. (Ayto. Salamanca).